• Pour lui sonne le glas

     

    Photo empruntée ICI 

     

    Pour lui sonne le glas

     

    Qu’il disparaisse l’analphabète 

    De mes envies les plus secrètes 

    Qu’il succombe de disette d’âme 

    Le gueux sans huile ni sésame 

    Qu’il emporte avec lui sa pierre 

    Voici déclaration de guerre 


    Je l’ai aimé comme on aime d’amour 

    Taisez vos trompettes, fuyez tambours 

    Enduisez loquets, graissez serrures 

    Qu’il morde poussière et cyanure 

     

    Je vous l’envoie presto en postface 

    Un plus érudit prendra sa place 

     

    Les diamants sont éternels 

    Les piètres amants temporels 

    Voici mon constat d’amertume 

    Décerné à titre posthume

     

     

     philomonique - copyrighted septembre 2015

    Pour lui sonne le glas  

     

     

     

    « Que la lumière soit!April come she will »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :